À la course aux contrats

En janvier, la course aux contrats commence ou recommence… corrections, recherche, monitorat, qu’importe, voici quelques conseils généraux à suivre au moment de signer vos nouveaux contrats.

À la recherche d’un emploi d’auxiliaire d’enseignement ?

Vous cherchez un contrat d’auxiliaire d’enseignement ? Votre département affiche systématiquement, en début de session ou à tout autre moment de l’année, la liste des postes disponibles ! D’ailleurs, dans le cas où cette obligation (article 8.01 de notre convention collective) ne serait pas respectée, merci de nous en aviser (setue@uqam.ca ou au poste 3234).
Vous pouvez aussi, en début de session, déposer votre CV dans la banque de candidatures comme auxiliaire d’enseignement que tient votre département, vous serez ainsi prioritaire dans l’attribution des contrats (articles 8.02 et 8.03)!

Emploi trouvé? … contrat à signer!

Portez une attention particulière au nombre d’heures et au taux horaire qui sont inscrits sur votre contrat. Surtout, exigez une copie de votre contrat, même en cas de contrats électroniques.
Vérifiez bien que votre contrat est conforme à l’entente que vous avez conclue avec votre responsable. D’ailleurs, le SÉtuE vous invite à signer un formulaire d’entente avec votre superviseur, que ce soit pour la correction ou la recherche : cela permet d’éviter les confusions gênantes… sur la durée de votre contrat (heures et semaines), les dates de remise de travaux, etc.
Étape suivante, demandez à signer un formulaire d’adhésion syndicale. Ce formulaire est disponible à votre département ou au local syndical (V-2390). Si vous ne le signez pas, vous paierez des cotisations syndicales sans pour autant être membre en règle du SÉtuE (vous n’aurez pas le droit de participer à la vie démocratique du syndicat) !

Non au bénévolat!

Vous n’êtes pas censé commencer à travailler tant que vous n’avez pas signé de contrat… évidence, certes, mais malheureusement nécessaire à rappeler! C’est d’autant plus important que votre premier salaire peut prendre jusqu’à un mois avant d’arriver dans votre poche. Plus vous tardez à signer, et plus tard vous serez payé !
D’autre part, il arrive souvent qu’au cours d’une session, il s’avère qu’il manque des heures pour terminer les tâches prévues lors de la signature du contrat. Il suffit alors d’aviser votre superviseur et de remplir le Formulaire de demande de modification d’un contrat d’emploi . Ce formulaire se trouve au local syndical, dans votre département ou encore sur le site des ressources humaines de l’UQAM.

Votre salaire dépend de votre scolarité… obtenue et non en cours!

Ainsi, dès la fin du baccalauréat, il faut se prévaloir du salaire de maîtrise, que l’on entreprenne des études de maîtrise ou non. Pour ceux et celles qui terminent un baccalauréat en avril et qui travaillent l’été suivant sa fin, le salaire de maîtrise doit être alloué. La même règle s’applique de la maîtrise au doctorat.

Bonne rentrée!

1 Commentaire to “À la course aux contrats”

  1. Bonjour,

    L’attribution des contrat est une liste pré-établie dans quelques départements.
    En particulier le département de finance où depuis des années Madame Martine Maher attribue les contrats de surveillance, auxiliaire d’enseignement, etc… à seulement des personnes pré-définies qu’elle connaisse dans la vie de tous les jours et qui lui ont rendu des services.
    Désormais c’est toujours les même personnes donc qui surveillent les examens.
    Ceci ne respecte pas les articles ci-dessus ni le code de la moralité et c’est un abus de pouvoir et ca s’appelle du  »donnant donnant » et de l’arnaque.

    Je suis auxiliaire d’enseignement au département de mathématique et ce qui va avec comme surveillance et monitorat et correcteur mais ca fait des années que je m’inscrit à chaque session au département de finance pour un contrat et personne ne m’appelle pour même une surveillance.
    ET ce n’est pas normal. C’est ca ce que vous appelez article 8.01, 8.02 et 8.03?
    Les personnes ou les étudiants qu’on appelle, ou plutôt que le département de finance ou plutôt martin maher qui les appelle, sont les même .

    Prière de remédier à ceci et d’arrêter les responsabilités de cette femme surtout que ca se passe la même chose maintenant avec la femme qui la succède au département de finance et que la liste des candidats prédéfinis de martin maher est passé à l’autre par défaut.

    Je considère que c’est un sujet très sérieux.

    Merci et bonne fin de journée

Laisser un commentaire