Bilan AG 04/2011

Réuni-es en assemblée générale, les membres du SÉTUE ont pris d’importantes décisions quant aux finances du syndicat.

Hausse de la cotisation syndicale
Après une présentation sur le plan d’action syndical et sur l’état de la permanence (rappelons que le syndicat n’a pas de permanent depuis l’été 2008), les membres ont traité d’un avis de motion déposé lors de l’assemblée générale du 1er juin 2010 visant l’augmentation de la cotisation syndicale revenant au SÉTUE. Ainsi, la cotisation globale passera de 1,81% à 2,02% (la part du SÉTUE passant de 0,8% à 1,01% et la part de notre syndicat-mère demeurant à 1,01%).

L’impact de la hausse de cotisation demeure minime, mais permet une entrée de fonds importante (le syndicat regroupant une moyenne de 3000 membres). Ainsi, dans le cas hypothétique où un-e étudiant-e travaille 15 heures par semaine pendant 52 semaines au taux horaire maîtrise (19,83$), la cotisation hebdomadaire passe de 5,38$ à 6$, pour une augmentation annuelle de 32,24$. Dans un cas représentant la plus grande partie des membres du syndicat, soit celui d’une correctrice à la maîtrise obtenant un contrat de 45 heures, la cotisation passe de 16,15$ à 18,03$, soit une augmentation de 1,88$ sur un contrat d’un peu de plus de 890$ (avant les cotisations syndicale et sociales).

Cette hausse de cotisation, jumelée avec une réduction du nombre d’heures rémunérées au comité exécutif permet donc de dégager les ressources pérennes nécessaires pour l’embauche d’un-e permanent-e. De plus, l’embauche d’un-e permanent-e permettra aux militant-es du comité exécutif de se départir de certaines tâches administratives au profit d’une plus grande implication à la mobilisation.

Important : Les modalités précises sur l’augmentation de la cotisation vous seront communiquées dès que nous les auront établies auprès de notre syndicat-mère et auprès de l’UQAM.

Budget adopté
Le scénario budgétaire adopté par les membres comprend ainsi de nouveaux revenus qui, jumelés avec une réduction du nombre d’heures de rémunération au comité exécutif, permettent de dégager les ressources nécessaires à l’embauche d’un-e permanent à 32 heures par semaine. Le scénario budgétaire adopté prévoit également un surplus de plus de 700$ à la fin de l’année financière (31 décembre 2011), qui inclut le versement annuel au fonds de grève et qui permet également de maintenir un fonds de roulement confortable qui permettra au syndicat de ne pas utiliser sa marge de crédit.

Informations complémentaires
Pour toutes informations complémentaires, nous vous invitons à communiquer avec Jacques Duranceau, responsable aux finances, au finances.setue@gmail.com.

1 Comment

  1. Du travail professionnel d’un exécutif très compétent. Si les membres connaissaient la chance qu’ils ont d’avoir une équipe aussi dédiée! À mon humble avis, le SÉTUE n’a jamais été aussi bien en selle.

    Bravo, et bonne continuation.

    Anonymus ex-presidentus

Poster un Commentaire