INFO NÉGO

Le SÉTUE entame des négociations pour une première convention collective à la Fondation UQAM

Le Syndicat des étudiant-e-s employé-e-s de l’UQAM représente une vingtaine de travailleuses et de travailleurs étudiant-e-s oeuvrant à la Fondation de l’UQAM en tant qu’agent-e-s de liaison. Ces employé-e-s sont ainsi chargé-e-s de la sollicitation téléphonique pour recueillir des dons pour la Fondation. Au sein du syndicat, ils et elles forment l’unité 3 (l’unité 1 regroupant les auxiliaires de recherche et d’enseignement et l’unité 2 regroupant les tâches de soutien principalement non-académique).

Le SÉTUE rencontrera les représentant-e-s de l’employeur le 24 mai à la Commission des relations du travail (CRT) dans le cadre d’un processus de conciliation. En effet, le SÉTUE et l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) ont demandé la conciliation auprès de la CRT après avoir offert plusieurs dates de négociation à l’employeur sans réponse. Le pouvoir d’un conciliateur ou d’une conciliatrice ne se limite qu’à convoquer les parties à se rencontrer, mais le SÉTUE a bon espoir que ses revendications porteront fruit.

Parmi ces revendications, notons l’établissement d’une échelle salariale qui soit claire et cohérente ainsi que l’arrêt de l’arbitraire patronal en ce qui a trait, notamment, au dossier des employé-e-s.

La vingtaine d’étudiant-e-s employé-e-s a besoin du support des quelques 3000 autres étudiant-e-s employé-e-s de l’UQAM!

Laisser un commentaire