La Conférence des femmes de l’AFPC défendra l’équité salariale, les services de garde et les pensions

Plus de 200 militantes de l’AFPC se réuniront à Ottawa, en fin de semaine, pour participer au lancement des campagnes d’action politique du syndicat sur l’équité salariale, les services de garde universels et les pensions de qualité. Elles ont passé des décennies à lutter pour l’égalité des femmes et elles profiteront de la Conférence pour célébrer leurs succès et refaire le plein pour la nouvelle lutte qui s’amorce.

Les participantes à la Conférence qui ont récemment remporté une importante victoire dans le cadre de la campagne pour la sauvegarde du registre des armes d’épaule, n’ont pas l’intention de se reposer sur leurs lauriers. Elles entendent défendre l’équité salariale, les services de garde et les pensions contre les attaques féroces du gouvernement Harper.

« L’offensive acharnée que mène le gouvernement Harper contre l’égalité des femmes n’a fait que jeter de l’huile sur le feu, déclare Patty Ducharme, vice-présidente nationale exécutive de l’AFPC. Depuis 2006, ce gouvernement a coupé le financement des groupes de défense des droits des femmes, fermé les portes des bureaux régionaux de Condition féminine Canada et aboli le programme national de garderies. Dans son budget de l’an dernier, Harper a mis la hache dans le régime fédéral d’équité salariale. Mais sachez que les femmes de l’AFPC n’ont pas froid aux yeux. Elles lutteront tant que toutes les Canadiennes n’auront pas acquis l’égalité économique. »

Les déléguées à la Conférence auront l’occasion d’entendre des féministes de renom et de débattre de résolutions qui mettront l’égalité des femmes au premier plan des priorités de l’AFPC pour les années à venir.

Pour en savoir plus sur la Conférence nationale des femmes de l’AFPC, rendez-vous au psac-afpc.com dès la semaine prochaine.

Consultez l’article, publié par l’AFPC le 21 octobre, dans son contexte original, sur le site web de l’Alliance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire