Le Front commun et nous

Depuis l’hiver 2009, les grandes centrales syndicales québécoises ont formé le plus gros front commun de toute l’histoire du mouvement ouvrier. En négociation depuis la fin de l’été, le Front commun espère arriver à un règlement satisfaisant avant la fin de la présente convention le 31 mars prochain. Rappelons-nous bien que cette dernière convention de presque 5 ans avait été honteusement imposée par un décret du gouvernement Charest. Les grandes revendications du Front commun concernent la réduction des emplois précaires, la stabilisation du régime de retraite et surtout, un rattrapage salarial de l’ordre de 11.25% sur trois ans pour tenter d’avoir un salaire comparable au secteur privé. Il est primordial pour le SÉtuE d’appuyer nos collègues du Front commun pour deux raisons : 1) tout d’abord, par solidarité intersyndicale, 2) ensuite, car nos futures hausses de salaire seront déterminées par les hausses obtenues dans le secteur public! En d’autres mots, nous avons avantage à soutenir le Front commun pour nous assurer d’obtenir de bonnes hausses de salaire!

Plus d’informations et des nouvelles à jour sur frontcommun.org.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire