Les chargé-es de cours de l’UdeM marchent pour exiger des rencontres de négociation supplémentaires

MONTRÉAL, le 8 mars /CNW Telbec/ – Les chargé-es de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM-FNEEQ-CSN) marchent, de 11 à 14 h, aujourd’hui, afin d’exiger de la partie patronale des rencontres de négociation supplémentaires puisque la prochaine séance n’est prévue que pour le 15 mars.

Pendant que leur comité de négociation s’active en conciliation pour la première fois depuis le 23 février, faute d’interlocuteurs disponibles depuis cette date, les chargé-es de cours sont partis du 3200, rue Jean-Brillant pour se diriger vers les pavillons McNicoll et Roger-Gaudry, sis au 2900, boulevard Édouard-Montpetit. Sur le thème La négo en marche, leur randonnée pédestre prend fin au pavillon Marie-Victorin, situé au 90, avenue Vincent-d’Indy.

Sans contrat de travail depuis six mois, ils sont en grève générale illimitée depuis le 24 février. La taille des groupes-cours, le rattrapage salarial et l’accès au travail font partie de leurs revendications principales.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire