Les chargés de cours de l’UdeM plus solidaires que jamais – 77 % votent pour la poursuite de la grève

MONTRÉAL, le 18 mars /CNW Telbec/ – Au cours de la plus imposante assemblée générale de l’histoire de leur syndicat, tout au moins en terme de participation, les chargé-es de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM-FNEEQ-CSN) ont voté à scrutin secret dans une proportion de 77 %, en fin de journée aujourd’hui, en faveur de la poursuite de la grève générale illimitée, qui a débuté le 24 février.

Sur les 384 chargé-es de cours encore présents à l’assemblée générale spéciale lors du vote, 294 se sont exprimés en faveur du maintien de la grève et 90 contre. Au plus fort de l’achalandage, en après-midi, ils étaient près de 500 dans l’amphithéâtre. Il faut savoir qu’en raison de la précarité et de la nature même de leur travail, la participation aux assemblées est généralement faible.

Pas moins de 84 % contre la proposition patronale

Environ une heure avant le scrutin portant sur la poursuite de la grève, un premier vote avait rallié 84 % des chargé-es de cours présents contre la proposition « globale et finale » que la partie patronale leur a servie le 16 mars, soit 355 contre et 66 pour.

Le vote exprimé en faveur de la grève est supérieur à celui qui avait été enregistré le 31 janvier, alors que 71 % des chargé-es de cours s’étaient prononcés en faveur du déclenchement de la grève générale illimitée.

Tout au cours de l’assemblée, le comité de négociation a été chaudement applaudi. Le président du syndicat, Francis Lagacé a mentionné que l’administration devait maintenant faire ses devoirs rapidement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire