Les discriminations à l’égard des travailleurs et travailleuses migrant-e-s

On discrimine encore la main-d’œuvre immigrante temporaire

À juste titre, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ) vient de prendre
position sur la situation des travailleurs migrants temporaires (voir CDPDJ, 2011). Avant même la prise de position de la
CDPDJ, nous avions planifié la publication du présent numéro du Bulletin de l’Observatoire sur le même thème. Les articles
se complètent pour analyser la problématique dans son ensemble et mettre en relief les enjeux politiques, historiques,
économiques et sociaux. Il est évident que l’immigration de travailleurs temporaires s’inscrit dans la mouvance de la
mondialisation économique et de la compétition entre les marchés extrêmement concurrentiels, d’où l’importance de
démontrer comment cette main-d’œuvre fragilisée vit ce phénomène et en quoi ses droits sont bafoués.

Pour lire l’article, cliquez ici »»»

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire