Les lock-outés du Journal de Montréal s’adressent aux artisans de l’information – « Merci à ceux qui refusent de citer le journal en lock-out ! »

MONTRÉAL, le 2 déc. /CNW Telbec/ – Les lock-outés du Journal de Montréal se rassembleront devant les médias électroniques de Montréal entre 11 h 15 et 12 h 30 aujourd’hui afin de remercier les artisans de l’information qui refusent de citer le journal en lock-out dans leurs reportages et émissions.

Dans le feuillet d’information qui leur sera distribué, les membres du Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal (STIJM-CSN) rappellent qu’à chaque fois que le quotidien de la rue Frontenac est nommé dans un média, cela contribue à prolonger le conflit. En effet, les auditrices et les auditeurs oublient alors que le journal est publié même si ses vrais artisans sont toujours sur le trottoir.

Selon le STIJM, il faut cesser d’agir comme s’il n’y avait pas de conflit de travail. Les 253 travailleuses et travailleurs du Journal de Montréal sont privés de faire leur travail depuis plus de 10 mois maintenant. Ils souhaitent revenir au boulot dans les meilleurs délais.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire