Les techniciens de SC360, un entrepreneur autorisé de Vidéotron, font des moyens de pression

«N’étant pas syndiqués, puisque travailleurs autonomes, ils se sont regroupés en une association des techniciens de SC 360 et d’Instech Telecommunications à Laval, dans le but de revendiquer de meilleures conditions. (…) Ils réclament une meilleure répartition du travail entre tous les employés, de meilleures conditions et la fin de ce qu’ils qualifient de «harcèlement». Ils ne travailleront pas tant qu’ils n’auront pas de garanties d’amélioration, promettent-ils.»

Pour lire l’article complet, cliquez ici »»»