Logement 2011 : Marché locatif et spéculation

Une nouvelle recherche de l’Iris par Guillaume Hébert et Marc Daoud

Les indicateurs du marché immobilier québécois sont à la hausse. La valeur des propriétés augmente rapidement, tout comme les loyers. Sur le marché locatif, la pénurie de logement qui dure depuis plus d’une décennie est devenue un état permanent qui favorise largement les propriétaires. Cette note socio-économique rappelle que les investissements dans le logement locatif offrent un rendement fort généreux et que le mécanisme de fixation des prix de la Régie du logement, bien qu’imparfait, constitue un rempart contre des hausses de loyer insoutenables pour les locataires.

Télécharger la recherche ici !

Laisser un commentaire