Mandat de grève chez General Cable à la Malbaie – « Les câbles d’Hydro doivent être faits par des travailleurs d’ici! »

LA MALBAIE, QC, le 21 août /CNW Telbec/ – Forts d’un mandat de grève à déclencher au moment opportun, les travailleurs de General Cable se rendent aujourd’hui au bureau de circonscription de Pauline Marois à la Malbaie. Les 72 Métallos ont rejeté hier à la quasi-unanimité la proposition patronale, qui comprenait des concessions salariales de 10 % à 20 %. Ils entreprennent aujourd’hui des moyens de pression, pouvant les mener jusqu’à la grève.

« Il est inacceptable qu’Hydro-Québec envisage de recourir à des usines de l’extérieur du Québec pour fabriquer nos câbles, quand les travailleurs de chez-nous peuvent le faire. On demande l’appui de Pauline Marois pour qu’Hydro continue de privilégier les usines québécoises », fait valoir le permanent de la section locale 6591 des Métallos, Stéphane Néron.

Le fournisseur d’Hydro-Québec General Cable réclame des diminutions de salaires de 6000 $ à 8000 $ par travailleur, qui peuvent même aller jusqu’à 12 000 $ lorsqu’on tient compte du régime de retraite. L’employeur brandit la menace de concentrer sa production dans son usine jumelle en Arkansas. Selon
les informations fournies par l’employeur lors des négociations, Hydro-Québec aurait entamé des démarches pour recourir à des usines de l’extérieur du Québec afin de s’alimenter en câbles.

Hier, des employés de General Cable ont débrayé spontanément pour assister à leur assemblée syndicale en après-midi, leur employeur ayant refusé qu’ils quittent leur poste de travail. Une deuxième assemblée, prévue en soirée pour permettre à tous de voter, a donc dû être annulée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire