Nouvelles précisions sur le processus d’embauche de l’UQAM

Voici quelques précisions depuis notre dernier courriel.

BUDGETS D’AUXILIAIRES : L’UQAM n’a pas encore débloqué officiellement d’argent pour les auxiliaires d’enseignement pour la prolongation de la session d’hiver 2012. Elle attend la dernière minute, afin d’être sûre de ne pas avoir à payer des salaires dans le vide, au cas où la grève reprendrait ou que trop d’étudiant-es abandonneraient leurs cours. Toutefois, certains départements avaient encore de l’argent de côté et font déjà signer des contrats. Demandez systématiquement à votre département si les budgets sont arrivés et les contrats prêts à signer AVANT DE COMMENCER À TRAVAILLER. Il n’y a aucune assurance que tous les contrats de la session d’hiver seront renouvelés !

En outre, une négociation est en cours entre le SPUQ (Syndicat des professeurs et professeures) et l’UQAM : les professeur-es qui donnent des cours pendant la prolongation de la session d’hiver obtiendront 750$ par charge de cours dans un Fonds de recherche (le Fonds C). Toutefois, il s’agit d’un fonds de recherche (qui appartient de manière discrétionnaire aux professeur-es) et non d’un budget pour les auxiliaires d’enseignement (budget par nature collectif et partagé entre tous les enseignant-es).

PORTAIL D’AFFICHAGE : Le nouveau portail d’affichage des postes d’auxiliaires d’enseignement est fonctionnel : http://www.rhu.uqam.ca/visiteurs/?p=auxiliaires. Vous pouvez désormais postuler en ligne. Si aucun poste n’est affiché dans votre département, c’est probablement que les budgets n’ont pas encore été reçus.

GUIDE DE TRAVAIL : La rentrée risque de se passer dans l’urgence. Nous vous conseillons très fortement de prendre 15 à 30 minutes avec votre superviseur-e pour expliciter les tâches que vous aurez à faire, leur répartition selon les évaluations, les délais impartis, et le temps qui doit être attribué à chaque tâche. L’EXPÉRIENCE prouve qu’un contrat qui commence par une entente claire et précise permet d’éviter bien des dépassements d’heures et de situations qui dégénèrent. Dans un contexte de reprise des cours accélérée, nous vous conseillons vraiment de remplir ce court tableau, qui doit agir comme un guide, inspiré de celui de McGill. Si votre superviseur-e refuse de prendre ce temps à l’écrit, assurez-vous de vous entendre oralement sur les tâches à faire et prenez le temps de les retranscrire par la suite.

Pour toutes questions, contactez-nous !

Laisser un commentaire