Radio-Canada : Hausse de 1600 % pour un MBA à McGill

Mauvaise nouvelle pour les étudiants qui comptaient compléter une maîtrise en administration des affaires (MBA) à l’Université McGill.

L’établissement universitaire montréalais renonce aux subventions du gouvernement pour le financement du programme MBA. Elle compensera la perte de revenus par une hausse significative des frais de scolarité, qui entrera en vigueur dès septembre 2010.

Les responsables du programme ont décidé de faire passer les frais de scolarité annuels pour les résidents du Québec de 1700 $ à 30 000 $. Pour obtenir sa maîtrise, un étudiant devra donc débourser 60 000 $ pour les deux ans du programme.

La facture sera la même pour les étudiants qui proviennent des autres provinces canadiennes et de l’étranger.

Don Melville, directeur du programme du MBA de l’université, soutient qu’il était absolument nécessaire d’agir de la sorte, puisque le programme est en situation déficitaire.

Il fait valoir que « tous les programmes chargent des frais de scolarité plus élevés. » Par exemple, la prestigieuse université Harvard charge à ses étudiants au MBA 110 000$ pour l’obtention du diplôme.

« On veut s’assurer que nous sommes le meilleur programme au Canada et un des meilleurs au monde », ajoute M. Melville.

Le président de l’association étudiante des 2e et 3e cycles, Daniel Simeone, « est complètement contre cette hausse inattendue des frais de scolarité ».

M. Simeone estime que cette décision aura des conséquences néfastes pour les étudiants qui viennent de familles à faibles revenus. Il craint également que les autres facultés de l’établissement décident à leur tour de hausser les frais.

La direction fait valoir que les étudiants pourront demander des bourses et que l’obtention d’un MBA à McGill leur permettra d’occuper un emploi bien rémunéré qui leur permettra éventuellement de rembourser leurs dettes.

Consultez l’article intégral du 19 septembre 2009 sur le site de Radio-Canada.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire