Résumé de l’Assemblée générale du 16 février

L’ordre du jour de la réunion du 16 février 2010 était très chargé. Malheureusement, nous avons perdu le quorum de 30 personnes vers 14h, juste après la conclusion du point 3 sur l’adhésion du SÉtuE au CQSU.

Le projet du Conseil québécois des syndicats universitaires vise à rassembler les forces vives, dispersées dans plusieurs universités québécoises, des neuf syndicats universitaires. Le travail de l’exécutif provisoire s’est étalé de la mi-août au mois de janvier dernier. Durant ce court laps de temps, le CQSU a produit des statuts et règlements, une structure de finances, a mené de front la bataille contre les lois de gouvernance du gouvernement Charest, a débuté une étude sur le financement de la recherche ainsi qu’adopté une série de revendications pour adapter les structures et la culture de l’AFPC à notre réalité de travailleurs et travailleuses atypiques.

Plus formellement, la résolution adoptée se lit comme suit :

Proposition 3.2

Charlotte Guay-Dussault propose que:

CONSIDÉRANT les structures non-contraignantes du CQSU et la possibilité de s’en retirer facilement;
CONSIDÉRANT l’importance de travailler en étroite collaboration avec nos collègues des syndicats étudiants des universités du Québec;
CONSIDÉRANT le travail accompli jusqu’à ce jour par le comité exécutif provisoire du Conseil québécois des syndicats universitaires:
Que le SÉtuE adhère au Conseil québécois des syndicats universitaires (CQSU) et paie sa cote-part de 5475$ par année.

Cette proposition est appuyée par Philippe Lapointe.
Opposition d’un membre.
EN FAVEUR: 18
EN DÉFAVEUR: 5
ABSTENTIONS: 7

Précisons que certaines critiques ont été formulées envers le projet, qui pourrait potentiellement engager le SétuE sur la voie d’une bureaucratisation non souhaitable, dédoubler l’énergie en multipliant les fronts, ou encore éparpiller nos ressources locales. Cela dit, les statuts et règlements du CQSU précisent qu’une section locale peut s’en retirer en tout temps par une simple résolution de l’Assemblée générale. Dans le futur, l’AG du SÉTUE aura donc tout le loisir de faire le bilan du CQSU et de revoir son adhésion si elle le juge nécessaire.

Vous pouvez lire un document d’explication du CQSU.

Une prochaine AG se tiendra au mois de mars pour traiter des États financiers, d’une hausse des cotisations ainsi que du budget 2010. Le conseil syndical en choisira la date très bientôt. Le local précis vous sera transmis sous peu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire