Retour sur la semaine de prévention du harcèlement et de la culture du viol.

Du 3 au 7 octobre se déroulait à l’UQÀM la première édition de la semaine contre le harcèlement et la culture du viol organisée par le comité féministe non-mixte du Sétue.

Parmi les activités proposées nous devons souligner le succès des conférences données par Audrey Lemay, Sandrine Ricci, et Geneviève Pagé. La participation de nombreuses étudiantes et de quelques étudiants a donné lieu à des échanges constructifs et à des pistes de solution. Nous remercions chaleureusement les conférencières. De plus, nous remercions Béatrice du centre de prévention des agressions de Montréal pour l’animation de l’atelier d’auto-défense que le Sétue offrait aux étudiantes.

Finalement nous devons souligner l’intérêt des étudiantes et des étudiants, avec lesquels-les nous avons discuté lors de nos cafés-causeries, pour la pétition en faveur de la ré-embauche de l’intervenante spécialisée dans les cas de harcèlement et d’agressions à caractère sexuel.

Nous espérons que cette semaine aura des conséquences positives pour notre université.