Les étudiant-es ripostent au site internet à 50 000 dollars du MELS !

Type d’information :
Auteur :

Vous aviez suivi le scandale de l’achat des mots clés « ASSÉ », « grève étudiante », « TACEQ » et autres, à Google par le Gouvernement québécois pour 50000 $ ? Le Gouvernement pensait ainsi faire payer la propagande libérale à même les fonds publics en lançant son site internet « pédagogique » sur la hausse des frais de scolarité.
Voici la réponse étudiante: http://www.droitsdescolarite.ca/fr/index.html
Une mine d’informations et d’argumentaires contre la hausse !

Articles reliés

Nouveau taux salarial – Avril 2024

Vérifiez bien vos paies, votre taux salarial vient d’augmenter ! Contactez le service des […]

Un correctothon dans l’Agora

Des militant·e·s du Syndicat des étudiant·e·s employé·e·s (SÉTUE) de l’Université du Québec à Montréal […]

PV de l’Assemblée Générale du 1er février 2024

Vous pouvez consulter le procès-verbal de la dernière Assemblée générale du SÉTUE ayant eu […]