Suspension de 15 jours pour une enseignante de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda

««À la lecture des événements, ils veulent instaurer un régime de terreur. Ils semblent croire que c’est la façon de régler le problème de main d’œuvre», a expliqué Yvan Dallaire, directeur du district Rouyn-Noranda du Syndicat de l’enseignement de l’Ungava et de l’Abitibi-Témiscamingue (SEUAT).»

Extrait d’un article sur TVA  nouvelles publié le 3 février 2014.

Pour lire l’article, cliquez ici »»»